Une des grandes nouveautés de Snow Leopard, est l'arrivé de Grand Central Dispatch qui permet la mise en place des taches concurrentes sur plusieurs coeurs ou plusieurs processeurs. Mais la programmation concurrente implique un paradigme différents de ce que l'on a l'habitude de voir avec les langages objets ou impératifs.

Si vous voulez apprendre à utiliser Grand Central Dispatch (GCD), je vous invite à découvrir les ressources suivante pour une prise en main rapide :

Et si vous voulez aller plus loin, l'Apple Developer Connection propose les ressources suivantes :

Sachez en plus que Apple mis le code de GDC sous licence Open source sous le nom de libdispatch, et l'on peut noter qu'un port est d'ores et déjà disponible pour FreeBSD.

Articles similaires

Partager

Une Réponse à “Grand Central Dispatch, qu'est ce que ça apporte ?”

  1. Patrick Geiller
    14 octobre 2009 | 08:35

    Et une présentation sympa sur les blocks et GCD http://www.jinx.de/teclog/Entries/2009/9/28_Blocks_and_Grand_Central_...

    Si GCD utilise les blocks, on peut utiliser les blocks sans GCD, un peu comme les fonctions anonymes en Javascript.

    Un piège potentiel : quand on définit un block dans une fonction, le block peut utiliser les variables définies dans cette fonction. MAIS pour ce faire, le block copie les variables à sa création. Si on modifie les variables après définition du block, le block voit la valeur de création à moins de spécifier sur ces variables l'attribut __block. À utiliser dès qu'on travaille avec des pointeurs.

Laisser un commentaire


Sponsors