Parce qu'il est toujours intéressant de garder une certaines ouvertures sur ce qui est disponible ailleurs, j'ai décidé de faire un petit comparatif rapide entre les principales plates-formes mobile. Je vous parlerais donc ici de Android, Palm Mojo et bien sur l'iPhone OS (dont la version 3 est très prometteuse) :

  • Android, le système d'exploitation mobile selon Google, est actuellement utilisé sur deux téléphones HTC. Il s'agit d'un système d'exploitation basé sur Linux et donc le développement d'applications s'effectue en Java. Toute la documentation concernant le développement est disponible sur Android Developers et point très important, le kit de développement (SDK) Android est disponible sur Mac OS X, Linux et Windows, ce qui permet au plus grand nombre de l'installer et de développer pour ce système.
  • Palm Mojo, est le système d'exploitation sensé marquer le renouveau dans Palm dans le domaine. Il s'agit d'un OS dont les applications sont développés avec les langages HTML, CSS et Javascript, ce qui explique que Palm l'appel aussi Web OS. On ne sait pour l'instant pas grand chose sur cet OS, et l'inscription pour avoir accès au kit de développement à commencé le 1er avril, ce qui est donc très récent. Comme pour le kit Android, le SDK Palm Mojo sera disponible sur Mac OS X, Linux et Windows. Pour plus d'informations, je vous invite à lire le premier chapitre du livre Palm® webOS: Developing Applications in JavaScript Using the Palm MojoT Framework disponible gratuitement en ligne.
  • iPhone OS, dont j'ai déjà pas mal parlé sur le blog, je vous invite donc à lire les anciens billets concernant l'iPhone. On pourra tout de même signaler que contrairement à ses concurrents, le SDK de l'iPhone OS ne fonctionne que Mac OS X, ce qui le rend inaccessible à tous les développeurs travaillant sous Linux ou Windows.

D'autres systèmes existent comme Symbian sur les téléphones Nokia ou BlackBerry sur les téléphones du même nom, mais il n'existe pas sur ces téléphones une communauté de développeurs aussi active que celles disponible pour l'iPhone OS ou Android. C'est donc pour ça que je ne les ai pas traité ici.

Espérons que toutes cette agitation et cette concurrence soit bénéfique pour nous et pousse Apple à écouter ses développeurs et à faire évolution l'iPhone OS.

Articles similaires

Partager